Menu

Sous le signe de la neige et du fair-play

Organisé par Genève Tennis, le Master Honda Circuit réunit les meilleurs juniors du canton. L’édition 2017 était de haute tenue et a connu plusieurs matches très disputés au Pavillon des sports et au Drizia.

La neige et le froid n’ont pas refroidi les ardeurs des juniors, loin de là. La soixantaine de participantes et participants au Master Honda Circuit 2017, qui s’est tenu du 8 au 10 décembre, ont pour la plupart donné le meilleur d’eux-mêmes. Il faut dire que dans chacune des cinq catégories d’âge, ce sont les huit garçons et les quatre filles ayant remporté le plus de points au terme d’une année de circuit (le Honda Genève Junior Tour 2017) qui avaient été invités à participer.

Tennis varié

Du coup, presque tous les matches étaient d’excellente qualité dès le 1er tour. Sur les terrains du Pavillon des sports au Stade du Bout-du-monde et du Tennis Club du Drizia-Miremont, les spectateurs ont ainsi pu admirer des parties très disputées et offrant un tennis varié. C’est ainsi que volées et amorties, slices et lifts, coups d’attaque et de défense se succédaient à un bon rythme.
Car faire partie des qualifiés conférait à ces juniors une certaine responsabilité…
Ce n’est d’ailleurs pas toujours facile, comme le souligne Sandy Vallat, R2 et gagnante du tableau 16&U. « Le fait d’avoir été sélectionnés sur la base de nos résultats de l’année nous pousse à vouloir montrer notre meilleur tennis. C’est bien, mais il faut arriver à ne pas se mettre trop de pression et à jouer normalement. » Au risque sinon de ne plus arriver à remettre correctement la balle dans le terrain, mésaventure que tout joueur de tennis, ou presque, a connue une fois ou l’autre !

Des prix pour tous

Ce n’est donc pas un tournoi tout-à-fait comme les autres. « Il est plus difficile, car ce sont les plus forts qui sont inscrits », relève pour sa part Antonin Vincent, vainqueur du tournoi 10&U. Mais ce que ce jeune droitier trouve surtout très bien, c’est que « tous les participants gagnent des prix ».
Et à ce niveau-là, les juniors ont été gâtés : linges, surgrips, chaussettes, balles, bons, BD et livre sur le tennis étaient offerts, de même qu’un trophée pour les vainqueurs et pour les finalistes.
A noter aussi le fair-play des joueuses et joueurs durant ce tournoi. Il est vrai que les juniors rencontraient souvent des partenaires d’entraînement, voire des vrais copains : à force de se rencontrer dans les tournois, ça crée des liens ! Alors on entendait plutôt des « ouf, c’était pas évident, j’ai dû jouer contre une de mes meilleures copines », plutôt que des critiques sur les adversaires. Des parents racontaient aussi que suite à un match, leur fils et son adversaire avaient décidé de jouer de temps en temps ensemble, alors qu’ils n’évoluent pas dans les mêmes clubs.

Les finalistes et les vainqueurs

Et les résultats ? En finale, chez les filles, Louise Muller a battu Agathe Dayer (10&U), Juliette Demunck a remporté la finale contre Axelle Bouvier (12&U), Elena Grekul s’est imposée contre Anoushka Michaud Payet (14&U), Sandy Vallat a gagné contre Thaïs Weber (16&U ) et Eva Vang-Mathisen s’est défaite de Rachel Duarte (18&U).

Chez les garçons, Antonin Vincent a gagné contre Dany Robas (10&U), Franz-Eduard Rudloff a battu Benoît Vasey (12&U) et Nicolas Aubert s’est départi de Valentin Jenny (14&U). Chez les plus grands, victoires en 3 sets de Matt Bradley contre Loan Chong (16&U) et de Léon Imhoof face à Jonathan Rosner (18&U).

Tous les résultats se trouvent comme d’habitude sur le site de Swiss Tennis.
Bravo à toutes et à tous. On se réjouit de vous retrouver en pleine forme l’année prochaine !
Merci à Stéphanie pour les calculs des classements, à Rosy pour l’organisation du tournoi et aux sponsors pour leurs généreux prix.