Menu

Un Genevois gagne à Paris !

En plein Roland-Garros, un jeune genevois a gagné au pied de la Tour Eiffel puis a pu faire un match exhibition avec André Agassi et Steffi Graf ! Même si cela ressemble à un conte de fées, c’est bien ce qui vient d’arriver à Kilian Feldbausch.

Champion suisse des moins de 12 ans en été 2017, le joueur du TC Genève a en effet remporté ce week-end le « Future Tennis Aces », organisé par Longines et soutenu par la Fédération Française de Tennis.

Ce tournoi a regroupé 40 juniors de moins de 13 ans – 20 filles et autant de garçons – de 20 nations différentes et sélectionnés par leurs fédérations respectives pour représenter leur pays. Ils provenaient de tous les continents ou presque, avec des jeunes de Chine, du Japon, d’Australie, des Etats-Unis, du Mexique, de Russie, de plusieurs pays de l’UE et de Suisse (avec chez les filles Céline Naef, de Feusisberg, qui a perdu en quart de finale après un match très disputé contre celle qui allait remporter le tournoi). Un beau mélange de nationalités pour ces juniors qui ont pu avant le tournoi faire connaissance lors des deux jours d’entraînement organisés par la marque horlogère.

Terre battue sous la Tour Eiffel

Si comme à la Porte d’Auteuil, la compétition se déroulait sur terre battue et devant de nombreux spectateurs, le format était différent sous la Tour Eiffel: en 2 sets, avec des sets allant à 4 (tie-break à 3-3) et no-add. Kilian a battu le russe Yaroslav Demin en finale (4 -2 ; 4 -2), ce qui lui a permis de disputer un double mixte de rêve : avec la septuple vainqueure de Roland Garros Steffi Graf contre la championne des filles (l’Espagnole Victoria Jimenez) associée à l’ex numéro 1 mondial André Agassi.
Sa victoire en simple au cœur de Paris lui a en outre permis de recevoir une montre, une coupe et une bourse annuelle de 2000 francs pour ces trois prochaines années. Le soir, il a également pu participer avec sa mère, l’ex joueuse professionnelle Cathy Caverzasio (qui a été 34e joueuse mondiale), à un dîner de gala au Musée Grevin, aux côtés de l’Australien Pat Cash (notamment vainqueur de Wimbledon en 1987) et Iva Majoli (gagnante de Roland-Garros en 1997 contre une certaine Martina Hingis), ainsi que du capitaine suisse de Fed Cup Heinz Günthardt.

Bravo Kilian!